Oktoberfest J-10

Les jours raccourcissent, le temps se rafraîchit et les prochaines vacances sont encore loin… Pas de quoi se réjouir. Mais à Munich, c’est différent.

Depuis 2 mois, la Theresienwiese est en travaux, dans la rue les pubs des Dirndls fleurissent et tout le monde en parle… La fête de la bière est l’événement à Munich. En 15 jours, c’est 6,5 millions de visiteurs, 6,8 millions de litres de bière qui vont coulé, 500000 Hendl qui vont perdre leurs plumes… Si les chiffres vous intéressent, vous en trouverez plus sur cette page.

Et les soi-disant tentes, ce sont plutôt des halls de gares. Jusqu’à 8500 personnes peuvent s’y abriter et elles sont grandes comme des terrains de foot. Pour n’en citer que quelques unes, Paulaner 8500 places, HB 7000, Hacker-Pschorr 7000, sans compter 2500 à 3000 places sur les terrasses. Ceux qui n’y ont jamais été pourront s’en faire une idée ici

Les deux défilés des samedi 22 septembre (l’arrivée des brasseurs) et dimanche 23 septembre (défilé folklorique), sont à l’image de tous le reste : impressionnant. Avec 1000 participants et 1 heure de marche, le défilé des brasseurs impressionne surtout par l’équipement des montures. Dimanche, c’est une toute autre mesure avec 2 heures de parcours et plus de 9000 participants. Si vous ne l’avez jamais vu, allez-y, ça vaut le coup.

Une telle fête, c’est l’euphorie, mais elle n’a pas que des admirateurs. Lors de mes premières années à Munich, les collègues me prévenaient, à mon grand étonnement, que beaucoup de Munichois partaient en vacances à ce moment là. Mais comment est-ce possible ? Il est vrai que depuis j’ai eu le temps de découvrir les revers de la médaille. Je vous passe les détails…

Cette année nous avons découvert la Wiese autrement, à savoir en avant première…

Les préparatifs commencent bien 2 mois avant. C’est presque un petit village qui sort de terre. D’abord les structures, les murs, les toits, les décors, les cabanes des petits vendeurs, les manèges… Voici quelques photos par-ci

et par-là .Vient ensuite la déco intérieure, mais là on ne peut pas voir grand chose (ça se passe à l’intérieur et des vigiles gardent déjà les entrées).

Deux semaines avant ça prend forme. Le temps du WE, les ouvriers on fait place aux badauds qui vont y faire leur promenade dominicale. On y sent déjà une ambiance un peut particulière. La fête n’est pas loin, même si les odeurs de poulet rôtis et la musique y manquent encore. Les décors extérieurs y sont presque tous, les petites cabanes aussi. La grande roue est déjà sur pied. Le grand huit attend encore les derniers raccords. Les enfants peuvent déjà y faire leur choix de manèges. Quoi ! Encore deux semaines à attendre ! Pour vous mettre l’eau à la bouche découvrez les manèges en avant-première.

Mais attention, l’Oktoberfest n’est pas pour les petits budgets. Avec des prix de bière entre 7,30€ et 7,90€, le ½ Hendl aux environs de 11,00€, une Brezen, peut-être quelques tours de manège, il faut bien compter 30€ à 40€. Une famille avec deux enfants, sans forcément aller boire des bières 🙂 peut compter 100€. Pour ne pas dépenser trop, voici quelques tuyaux

Mais bon, certains diront: « Une fois l’an on peut bien se permettre ça ! ». Mais attention, un verre ça va, trois verres bonjour les dégâts. Mais si le pire devait arriver, internet regorge d’infos et de conseils contre les « Kater » 🙂

Voilà, plus que 10 jours maintenant. Pour ma part j’aurai tendance à rester tranquillement à la maison et à éviter de prendre le U5 pendant 15 jours pour rentrer du boulot, à regarder les défilés et peut-être à faire quelques tours de manège avec les enfants. Et vous, comment la fêtez-vous l’Oktoberfest ?

Facebooktwitterrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.